Europe-Ecologie et le développement durable…

On apprend aujourd’hui que Corine Lepage démissionne du MODEM et se rapproche tres sensiblement d’Europe-Ecologie, et que son parti CAP-21 devrait intégrer bientot le courant tres a la mode, grace a son leader médiatique: Dany Cohn-Bendit.

C’est justement ce meme Dany Cohn-Bendit qui annoncait il y a quelques semaines qu’apres les elections régionales, “on sera arrivé au bout de cet ‘OVNI politique (OPNI – objet politique non-identifié), qu’il faudra unifier tout ca“. En faisant réference clairement a l’extremisme des Verts, et au fait qu’ils vont devoir accepter qu’Europe-Ecologie a remplacé les Verts.

On entend donc que Dany Cohn-Bendit, qui a le pouvoir de facto de décider du futur d’Europe-Ecologie et des Verts, va officialiser la creation du Parti Europe-Ecologie (peut-etre avec un autre nom), une sorte de parti-plate-forme (comme le Front de Gauche), qui réunira les Verts (plus a gauche), MEI (Mouvement Ecologiste Independant de Waecheter, ex-vert), et CAP-21 (de Lepage) ainsi que des personnalités et groupes issus de la société civile.

Ce que Cohn-Bendit ne voit pas (ou peut-etre au contraire, ce qu’il désire), c’est qu’une bonne partie des Verts s’opposera tres clairement a ce projet de “recentrage” de l’écologie, dans une version “apolitique”/centriste.

Depuis a peu pres une année, depuis que s’est créé Europe-Ecologie pour les élections européennes, et dans le meme temps s’est créé le Parti de Gauche, un nombre significatif de militants et d’élus (entre autres une députée, Martine Billard, de la poignée de députés verts) ont abandonné les Verts et se sont ralliés majoritairement au Parti de Gauche.

On aboutira donc a un parti-plate-forme écologiste centriste (avec ses composantes plus a gauche ou plus a droite) délestée de ses éléments les plus “extremistes” (les Verts de gauche, ceux du courant ADEP mais pas seulement!)

Cohn-Bendit aura atteint son objectif et il tournera autour de 15%, peut-etre plus, et sera l’allié objectif du PS pour les prochaines années, peut-etre la prochaine décennie. Ainsi, il pourra mettre en pratique son plan de ne pas présenter de candidat écologiste aux présidentielles de 2012 en échange d’une centaine de circonscriptions, et le PS et Europe-Ecologie gouverneront ensemble paisiblement.

Qu’est-ce qui me dérange la-dedans alors??

Ce qui me dérange, c’est que cette écologie apolitique, centriste, compatible avec l’économie de marché et le libéralisme, n’est pas l’écologie que je défends, et pour moi ce sont deux visions totalement incompatibles!!!

Pour défendre ce point de vue, je recommande chaudement ce livre de Romain Felli (géographe et politique de l’Université de Lausanne), “Les Deux Ames de l’Ecologie“, dans lequel il montre clairement qu’il existe deux visions incompatibles de l’écologie. Une centriste et apolitique, donc en ligne avec le systeme actuel, et l’autre basée sur les “valeurs d’autonomie, de transformation radicale, de critique de la technique et, surtout, de démocratie“.

Je vous invite également a lire une “fiche de lecture” de ce livre intitulée “Le développement durable, c’est le développement du capitalisme“, analyse tres juste de ce concept a la mode depuis le Rapport Brundtland et le Sommet de Rio.

Face au développement durable, l’autre vision de l’écologie, c’est celle qui est défendue au niveau politique par l’aile gauche des Verts, et des nouveaux partis de la gauche radicale. Qu’il s’agisse du NPA et son écosocialisme, ou du Parti de Gauche qui a récupéré des dizaines et des dizaines de militants et élus Verts, et qui a développé un vrai programme écologiste (cherchez sur sa page web), il existe donc des partis en France qui défendent cette vision de l’écologie, politique, de transformation de la société.

Je vous renvoie vers une tribune commune entre Corinne Morel-Darleux et Aurélien Bernier  – respectivement secrétaire nationale du Parti de Gauche en charge du combat écologique et est secrétaire national du Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP) – qui lancent un appel pour une véritable “écologie républicaine” qui répond entierement a la définition donnée plus haut, opposée au concept de développement durable, d’écologie compatible avec le capitalisme et le libéralisme, et de gagner de l’argent tout en sauvant l’environnement (qui y croit?)

On a vu a Copenhague l’incapacité des pays riches d’essayer sérieusement de faire qqch pour la planete (et surtout pour la vie sur la planete)… Cet échec retentissant, tant au niveau des résultats (zéro résultat) que des méthodes (les pays du Sud ont refusé l’hégémonisme poisseux des pays du Nord) – tres bien résumé par cette intervention de Hugo Chavez, qu’on l’aime ou pas – sera en total contraste avec la Conférence Mondiale des Peuples a propos du Changement Climatique et des Droits de la Terre-Mere, qui se réalisera en avril en Bolivie, avec la participation de la société civile, pour réellement engager les actions nécessaires.

En cadeau, je vous inclus le discours de Chavez a Copenhague, en espagnol en entier, cherchez-le avec des sous-titres francais, j’ai pas trouvé pendant ma mini-recherche:

D’ailleurs, si vous avez fait attention, il cite un passage du livre d’Hervé Kempf, Comment les Riches Détruisent la Planete, que lui a offert Ignacio Ramonet, que vous devez deja connaitre si vous suivez un minimum mon blog!

Alors, qu’en penses-tu Loris??? ;)

PS: Je vais changer un peu le format des messages sur ce blog, j’écrirais moins mais ce seront des messages plus longs, plus argumentés avec différentes sources, pour pouvoir analyser plus en profondeur…

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: