Le Parti de Gauche et le NPA se renforcent et préparent une alliance solide pour 2012!

Il y a quelques jours, le NPA et le Mouvement des Objecteurs de Croissance (MOC) ont annoncé qu’ils s’allient pour les élections régionales (voir cet article). Le NPA s’est efforcé dernierement d’intégrer cette problématique anti-productiviste et écologiste dans son programme et j’avoue que je suis en train de changer d’avis sur ce parti. En bien!

Depuis déja plusieurs mois, le PG entretient des liens tres rapprochés avec des formations peu connues mais qui apportent une “fraicheur politique” importante, et un dynamisme qui peut leur manquer (en particulier dans le cas du PG). Parmi ces formations, les deux plus importantes sont la FASE (Fédération pour une Alternative Ecologique et Sociale) et les Alternatifs.

Le rapprochement entre le NPA d’une part et le PG d’autre part, avec des formations souvent nouvelles et radicalement sociales et écologistes confirment que la gauche radicale est désormais en train de configurer une vraie option crédible!

Si l’on ajoute a cela que le Parti de Gauche et le Front de Gauche ont conclu des accords locaux avec le NPA dans plusieurs régions pour les prochaines élections régionales, il est correct de penser qu’a moyen terme, la tendance montre clairement que ces deux “parti-phare” de la gauche radicale sont en train de se renforcer, de bien s’entourer en s’alliant avec des formations qui apportent leur dynamisme et leur vision écologiste radicale, et que d’ici peu ces deux mouvements seront assez murs pour unir leurs forces durablement!

Verra-t-on Mélenchon et Besancenot ensemble en 2012, comme sur cette photo qui date de 2005? Et quid de José Bové?


De leur coté Europe Ecologie et le PS continuent leur mutation vers la social-démocratie (ce qui me désole, en particulier pour Europe-Ecologie prise en otage par le mediatique Daniel Cohn-Bendit), le premier en renouvelant la maniere de faire de la politique (jusqu’a un certain point) et en imposant l’écologie politique comme nouvelle idéologie concurrente du capitalisme, le second en restant toujours “archaïque” malgré sa volonté de se faire passer pour un parti écologiste.

Apres les regionales, la prochaine écheance importante sera l’élection présidentielle de 2012. Si ces deux derniers partis ne s’unissent pas dès le premier tour, on se retrouvera avec 5 forces politiques majeures en confrontation:

  1. L’UMP de Sarkozy, représentant de la droite malodorante, qu’on peut imaginer a 25%
  2. Le MODEM de Bayrou, qui est plus respectable que Sarkozy, entre 5 et 10%
  3. Le PS de Strauss-Kahn probablement, représentant de la social-démocratie qui n’a pas su se refonder, entre 15 et 20%
  4. Europe-Ecologie (avec quel candidat?), représentant d’un centre-gauche plus dynamique et écologiste, entre 15 et 20%
  5. Un candidat de gauche radicale (la vraie gauche), qui représentera a la fois le NPA, le Parti de Gauche, et toutes ces formations politiques dont j’ai parlé, et qui pourrait peser entre 10-15 et 20% des votes.

Avec une telle configuration (et encore plus si Ségolene Royal fait cavalier seul en-dehors du PS), le candidat de gauche aurait une vraie chance de passer au second tour!

On peut imaginer que Bayrou ne conservera pas l’électorat de gauche qu’il avait attiré en 2007, car l’offre électorale sera bien plus “alléchante” du coté du centre-gauche, et on peut penser que si le PS ou Europe Ecologie passe au second tour et qu’ils fusionnent, ils n’atteignent pas la majorité des votes, mais plutot 40% des voix…

Le PS et Europe-Ecologie fusionnés auraient donc intéret a faire des appels du pied aux 15-20% d’électeurs de la gauche radicale plutot qu’aux 5-10% du MODEM et du Nouveau Centre… Cela signifierait que la gauche radicale participerait de maniere active (comme minorité de proposition ou de blocage) aux politiques engagées par un gouvernement de centre-gauche…

Au bout du compte, cela renforcerait la crédibilité de la gauche radicale pour gouverner, permettrait a ses idées de convaincre un grand nombre de personnes, et augmenterait son électorat potentiel lors des échéances électorales suivantes!

Cela dépendra donc en partie de la capacité de cette gauche radicale d’influer non seulement lors de ces élections intermédiaires (comme les régionales) mais surtout de sa volonté et capacité d’union pour 2012!  Pas une union uniformisatrice, mais une alliance entre des mouvements qui intrinsequement sont d’accord sur la grande partie de leur projet, et qui veulent changer les choses concretement!

Anuncios

4 Responses to Le Parti de Gauche et le NPA se renforcent et préparent une alliance solide pour 2012!

  1. Mimi dice:

    Je trouve cet article bien optimiste en ce qui concerne le rapprochement PG-NPA.
    Je m’explique :
    Militant PG de Bourgogne, ‘ai participé samedi une réunion unitaire PC-FASE-NPA-PG qui a failli se terminer par un clash. Beaucoup de militants du PG sont rentrés furieux de l’attitude impérialiste du NPA. Le NPA, en effet, n’a que faire du PC, n’a que faire de la FASE : Sur 5 têtes de liste, il en réclamait trois pour lui seul, et exigeait 60% des candidatures. C’est de bonne guerre, me direz vous, car il vaut mieux, dans des négociations, mettre la barre le plus haut possible.
    OK, mais ce qu’ignore le NPA c’est que nous désirons tous faire de la politique autrement : mettre un terme à la concurrence forcenée, au chacun pour soi, et au contraire de cela promouvoir la collaboration et la coopération.

  2. cedric Dorlencourt dice:

    Réponse à mimi.

    Personnellement je suis d’accord avec l’analyse faite dans cet article. Une alliance du NPA, du PG, des Objecteurs de Croissance et plus largement de toute la gauche radicale est possible. Ton expérience personnelle mimi ne reflète que ta région. Mais crois-tu franchement que nous serions en mesure de proposer une alternative crédible à la sociale démocratie, au capitalisme et aux méfaits de la mondialisation sans une alliance de toute la gauche radicale et des écologistes anticapitalistes ?
    Il est inévitable que les différentes composantes de la gauche de la gauche se rejoignent, en acceptant nos particularités sans sectarisme et en mettant en avant tout ce qui nous rapproche. Nos points en commun sont bien plus nombreux que nos différences.
    Nous laissons plus la France aux mains de ceux qui la souille.

  3. Erwan Rayon dice:

    Je partage plusieurs points de l’analyse faite dans l’article mais aussi le ressentiment que Mimi a pu avoir. Mais des gens voulant tout contrôler il y en a partout malheureusement (au PG aussi). Le PCF pour une bonne partie reste encore sur la ligne du plus grand parti de France.
    Des différents côté je pense qu’il s’agit surtout de rancoeur plus que de divergence politique.
    Si la gauche radicale (la vraie gauche) doit être rassemblée c’est tous ensemble. Et elle le doit.
    Reste à savoir si comme le dit l’Internationale tout le monde est prêt à faire table rase du passé.

  4. Alain dice:

    “De leur coté Europe Ecologie et le PS continuent leur mutation vers la social-démocratie”

    Euh la il me semble que vous avez un peu de retard… le social-démocratie est morte, depuis bien longtemps. C’est maintenant la ligne démocrate, lancée en 1984 par Clinton, qui est en train de ronger la gauche…

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: