Paulo Paranagua, après l’Equateur, la Bolivie… (Putain de communistes!)

Une nouvelle apparition de notre défenseur “del derecho de las buenas gentes de disfrutar de la renta en paz” (comme dirait Jaime Garzón), le très libéral Paulo Paranagua!

Cette fois-ci, la Bolivie est sa victime! A coup de contre-vérités, d’oublis opportuns, voire clairement de mensonges, notre camarade nous dit qu’Evo n’a rien fait depuis qu’il est au pouvoir.

Selon lui, depuis que la Bolivie est démocratique (1982), tout va mieux. On oublie que dans les 10 premières années de démocratie, on a eu un ex-dictateur et un hyper-corrompu au pouvoir, ce dernier aujourd’hui réfugié politique aux Etats-Unis parce que le peuple veut juger ses délits et crimes (vous vous souvenez de la Guerre de l’Eau à Cochabamba?)

Les indicateurs sociaux augmenteraient en continu depuis 15 ans, un beau mensonge…

Depuis la réforme de décentralisation, grâce aux départements, il y aurait de l’investissement en éducation et santé. Nouveau mensonge, la réforme est très récente, les progrès déjà engagés bien avant!

Il nous parle des ex-rétifs à l’autonomie à l’Est, qui seraient aujourd’hui en sa faveur, alors qu’il sait très bien que les départements orientaux ont toujours été pour l’autonomie, et que c’est même l’effet inverse qui est en cours…

Non, Evo ne doit pas son arrivée au pouvoir en 2006 à la démocratisation des institutions, sinon des massacres qui ont eu lieu les années précédentes et de l’exaspération du peuple bolivien!

Je ne reviens pas sur la fameuse “crainte de dérive autoritaire”, argument de base des chien-chiens du néo-libéralisme international qui n’acceptent pas que le pouvoir ne leur appartient plus.

Non, la production de coca du Chaparé ne va pas aux laboratoires qui fabriquent la cocaïne, puisque depuis le départ de la DEA etats-uniennes, la production de cocaïne en Bolivie a diminué!

Tout ceci n’est qu’un aperçu du dernier article de cet homme dans le journal Le Monde, qui se déshonore de laisser un tel personnage s’exprimer dans ses pages…

En résumé: UN BEAU RAMASSIS DE CONNERIES ET DE MENSONGES!

D’ailleurs, c’est tellement un dictateur ce Morales qu’il veut organiser un réferendum pour savoir si le peuple veut des bases gringas ou non.

Anuncios

One Response to Paulo Paranagua, après l’Equateur, la Bolivie… (Putain de communistes!)

  1. Découvrez Hynsh Immobilier, le leader de la transaction immobilière à Luxembourg.

    Immobilier Haut de Gamme.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: